Intervention chirurgicale au zoo de Bâle

Le mardi 21 janvier 2014, le chirurgien équin Christoph Koch, accompagné d’un interne en pathologie et de deux étudiantes en approfondissement chevaux, s’est rendu au Zoo de Bâle. En effet, le docteur Koch a été sollicité afin de réaliser une opération sur un des éléphants du parc animalier bâlois. L’animal en question est une femelle âgée de 44 ans qui présentait une masse au bout de sa trompe depuis plusieurs semaines. Cette masse a atteint la taille d’une balle de tennis dans les quelques jours précédant l’intervention et est devenue gênante pour la qualité de vie de l’animal.

ElefantElefant

Elefant Elefant

L’opération s’est faite debout sous forte sédation (étorphine) ainsi qu’une anesthésie locale (lidocaïne).

Après avoir soigneusement désinfecté le site à la bétadine, le chirurgien a utilisé un appareil laser afin d’exciser la masse. L’avantage de cette méthode est de réaliser une hémostase simultanée à l’excision. Ce procédé permet un temps d’opération minimal et évite d’avoir à suturer la plaie, qui guérit par seconde intention.

ElefantElefant

L’éléphante pourra ainsi réutiliser sa trompe au plus vite, sans devoir subir de soins particuliers secondairement à l’intervention. La chirurgie s’est très bien déroulée. La masse a été coupée en deux et envoyée en pathologie pour analyses. La suspicion majeure, basée sur l’évolution et l’aspect macroscopique de la tumeur, est celle d’un liposarcome.

Malheureusement il a été confirmé, qu’il s’agissait d’une tumeur maligne. Il reste l’éspoir que l’on a pu l‘enlevé complètement.

L’animal s’est très vite remis de son intervention et était de nouveau en forme une demi-heure après l’administration de l’antidote du narcotique. Aucun antibiotique n’a été nécessaire.